Lutte contre l'Influenza Aviaire : les professionnels saluent les annonces du ministère et rappellent l'urgence du lancement de la campagne vaccinale

L’interprofession du Foie Gras – le CIFOG et l’Interprofession de la Volaille de chair – ANVOL, saluent les annonces faites lundi par le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Marc Fesneau, concernant la nouvelle étape d’accompagnement des professionnels de la filière dans la lutte contre l’Influenza Aviaire, le redémarrage de la production et la préparation de la campagne vaccinale sur les canards.

Les mesures financières d’accompagnement des éleveurs de palmipèdes, dans les 45 communes des Pays de la Loire et des Deux-Sèvres concernées par le plan de dé-densification et autour des sites stratégiques pour la reproduction, vont permettre de mettre en oeuvre plus sereinement ce plan visant à réduire progressivement la densité des canards dans des zones identifiées à fort risque de diffusion du virus, dans l’attente de la mise en place de la vaccination. Les professionnels attendent cependant des précisions concernant les modalités de déploiement de ces dispositifs d’indemnisation, en particulier concernant l’accompagnement des entreprises d’accouvage, contraintes d’adapter les mises en incubation et des entreprises d’aval, spécialisées dans les filières CANARD (chair et à foie gras) qui seront durablement privées de production pour cette année 2023 et qui ne sont pas satisfaites des arbitrages budgétaires. Les professionnels sont aussi en attente des modalités et du calendrier détaillé de l’ensemble des dispositifs d’indemnisation. Cette visibilité est nécessaire pour permettre aux éleveurs, notamment, de retrouver un peu de sérénité.

Les professionnels se félicitent de l’avancée des travaux relatifs à la mise en place de la vaccination, qui permettent d’espérer sa mise en oeuvre au 1er octobre prochain. Cette stratégie vaccinale est un outil indispensable et complémentaire aux mesures de biosécurité, de surveillance sanitaire et de réduction des densités en élevage, déjà appliquées par les professionnels. Le CIFOG et ANVOL demandent expressément à ce que rien ne vienne remettre en question cette date de démarrage de la campagne vaccinale, ce qui fragiliserait tous les efforts réalisés par les professionnels pour mettre fin à cette crise qui a violemment impacté chacun des maillons de la production à la transformation.

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour être informé de l'actualité ANVOL, l'interprofession volaille de chair.

Newsletter

l’actualité dans votre boîte mail

restez informé de toute l’actualité anvol

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour être informé de l'actualité ANVOL, l'interprofession volaille de chair.

Retrouvez tous les sites de la Volaille Française

>
<